Samedi 14 janvier

Janvier 1949 - Port d'Arkhangelsk au Nord de la Russie sur les côtes de la Mer Blanche.

L'Union a découvert des installations militaires stratégiques dans ce port qui peuvent permettre à la Russie à dominer les Mers Scandinaves à très court terme. Un raid de la 42° destiné à saboter des installations militaires est prévu en pleine nuit par les forces alliés afin de détruire les installations, lieu de la mise au point d'un nouveau moteur pour les submersibles russes.
Alors que les combats ont rage dans les sous-sols de l'usine voisine du chantier naval, les hommes du commando du Capitaine Mac Neal ont mis en place des charges explosives à divers endroits du complexe militaire.
"Le temps presse, tout va péter! Oh oh, ça commence d'ailleurs... quel est le con qui a mal réglé sa minuterie? Allez, on se tire. Quoi les Russes ? Devant nous ? Pas le choix, on fonce !"

Dans les sous-sols du complexe militaire russe alors que les hommes de Mac Neal essaient de fuir l'enfer, ils se font intercepter par les forces de la Matriarche Zor'ka.
Les russes bloquent la sortie aux troupes de l'Union. Vont-ils tous y laisser leur peau ?
Après des échanges de coups de feu et de foudre, les deux camps fuirent le bâtiment qui commença à tomber en ruine. Dans la confusion, le 42° réussi à fuir le complexe tandis que les troupes du matriarcat sauvèrent les plans du moteur futuriste pour ses sous-marins ainsi que les ingénieurs.