Samedi 18 février

Nuit du 18 Février 1949 - Île de Santorin - Mer Égée


A la suite de l'interception d'un message du Général Von Heïzinger destiné au Quartier Général de Berlin, les forces de l'Union apprennent que l'Obscura Korps effectue des fouilles archéologique sur l'île de Santorin au milieu de la Mer Égée. Malgré la traduction difficile il est question d'un livre ou d'un grimoire antique qui pourrait remonté à l'âge de la mythique cité de l'Atlantide.
Afin de récupérer l'artéfact avant que le Reich mette la main dessus, les Forces Spéciales du 42° Marines sont envoyés sur l'île sous le couvert d'une fausse attaque de l'Union sur les côtes du Péloponnèse.
Alors qu'on entend au long les bombardement de la flotte britannique sur les installations portuaires du Reich, les troupes de Mc Neal s'infiltrent dans le chantier des fouilles.

Les américains progressent rapidement et finissent par tomber sur les hommes de Van Heïzinger qui sont en train d'extraire le manuscrit d'un ancien temple.
Van Heïzinger intervient rapidement en laissant une attaque mentale à l'un des commando américain, les désorientant totalement. Ils lance du coup leurs grenades fumigènes qui malencontreusement se retourne contre les Forces Spéciales.
Le Second du Général tient le manuscrit en sa possession et est solidement protégé par les troupes de l'Obscura Korps.
Mc Neal et Tala sont obligé de contourné les troupes allemandes qui arrosent allègrement le terrain en profitant des fumigènes lancés par les Marines.
Alors que Tala tentait de prendre le livre sous le couvert de Mc Neal, elle se fait poignardé dans le dos par un des démons du Reich sans que son chef puisse intervenir.
Sous la pression américaine, l'Obscura Korps quitte les ruines pour rejoindre le petit sous-marin personnel de Von Heïzinger. Mc Neal fait évacué Tala et les autres blessés sur le Cuirassier Queen Victoria.

Les allemands réussissent magnifiquement leur mission malgré de nombreuses pertes, s'enfuyant au nez et à la barbe pré-pubère des Marines qui ont très mal géré leur opération Commando. L'expérience a triomphé de la jeunesse. Mais la guerre n'est pas pour autant finie!